logo of Sask. Learning

Document précédant Programmes vert Menu principal Ménu programmes d'études Document suivant
Ministère de l'apprentissage de la Saskatchewan

Dossiers de l'élève
Définition

Le dossier de l'élève est un recueil de documents produits par l'élève et rassemblés sur une longue période de temps. Il permet à l'enseignant d'évaluer le développement de l'élève et l'ensemble de ses réalisations pendant une période donnée. C'est une structure de nature organisationnelle qui permet à l'enseignant de recueillir et d'organiser ses données sur l'évaluation de l'élève.

Contexte de l'évaluation

Comme les documents contenus dans le dossier de l'élève ont été rassemblés pendant un certain temps, l'enseignant est mieux à même de juger, mieux qu'avec toute autre méthode, des progrès de l'élève. Réviser le matériel à la fin du cours, c'est comme regarder les photographies d'un enfant prises au cours des premières années de sa vie.

Le dossier de l'élève est employé depuis longtemps par ceux qui enseignant les arts et, de plus en plus, par ceux qui enseignant les langues. La méthode est assez souple pour être utilisée également dans d'autres matières. Ce qui fait sa force, c'est qu'elle permet d'évaluer le développement de l'élève et qu'elle tient compte de la créativité et du raisonnement critique, de la responsabilité d'apprentissage, des habiletés de recherche, de la persévérance et des habiletés de communication.

Mode d'utilisation

Le dossier de l'élève est plus qu'un simple recueil de documents. Avant d'en entreprendre la confection, il faut déterminer ce qu'il doit comprendre. Voici quelques questions à poser:
  • Qui décide de ce que contiendra le dossier de l'élève? L'élève? L'enseignant? Les deux ensemble après en avoir discuté?

  • Que contiendra le dossier de l'élève? Des échantillons des meilleurs travaux? Des échantillons des pires travaux? Des échantillons de travaux moyens? Des échantillons de chacune de ces catégories?

  • Y aura-t-il une limite quant à la quantité de documents que devra contenir le dossier de l'élève?
Les réponses à ces questions serviront de cadre de fonctionnement.

Le but du dossier de l'élève étant d'enregistrer les progrès de l'élève pendant une certaine période, il faut commencer à rassembler les documents le plus tôt possible, dès le début. Les premiers échantillons sont particulièrement précieux. Les documents qui viendront s'ajouter devront être conformes à ce qui avait été prévu (il faut toutefois s'attendre à quelques documents imprévus). Les trois étapes de la confection d'un dossier sont les suivantes:
  • Avant de commencer
    Cette étape a été mentionnée ci-dessus. Les décisions doivent être prises conjointement avec l'élève et acceptées par elle.

  • Rassemblement des documents
    Dans une grande enveloppe ou dans une chemise, vous mettez les documents choisis. Chacun doit être daté et accompagné d'une note (écrite par vous ou par l'élève) précisant pourquoi il a été choisi et quels sont les aspects qu'il faut en retenir. Si vous n'avez jamais encore en recours à cette méthode, cous trouverez peut-être difficile de penser aux divers types de documents à y inclure. Commencez par des documents classiques, comme les tests et examens. À mesure que la démarche vous deviendra familière, vous penserez à donner des devoirs en fonction du dossier de l'élève. Ce pourra être, comme devoir de biologie, un compte rendu de l'émission « Nova » ou d'une autre émission sur la nature, ou, comme devoir de mathématiques, l'histoire d'un univers dont les nombres ne comportent aucun zéro.

  • Évaluation des documents
    Au fur et à mesure que l'élève vous rend des documents, examinez ces échantillons en prenant en considération le contexte, par exemple la matière et les habiletés visées et l'instrument de mesure utilisé. Écrivez les commentaires à partir de ce que vous avez observé. Le cas échéant notez la décision pédagogique à prendre. Une fiche anecdotique complète fournit une riche gamme de données d'évaluation.

Exemple

Vous trouverez à la page 83 un spécimen de fiche anecdotique pour l'évaluation du dossier de l'élève.

Utilisation des données aux fins de l'évaluation

Le dossier de l'élève se prête bien à l'évaluation continue de l'élève car on enregistre les progrès de l'élève pendant une certaine période. Vous aurez une variété de données concrètes que pourraient aussi enrichir et valider l'évaluation sommative qui se fait à la fin de l'unité, du semestre ou de l'année. De cette manière, l'évaluation comprendra la démarche d'apprentissage aussi bien que le produit de l'apprentissage.

Conseils

  • Limitez le nombre de documents: trop de documents poseront des problèmes. Si vous en avez trop, laissez de côté les tests ou les examens finals qui ne coïncident pas avec la philosophie du dossier de l'élève, selon laquelle il doit renfermer des travaux créés par l'élève.

  • Il se peut que vous vouliez que l'élève se serve d'un des documents de son dossier. Incorporez alors au dossier de l'élève une photocopie du document. Comme les élèves de la fin du secondaire exécutent souvent leurs travaux sur ordinateur, ce sera facile pour elles de sortir deux copies de leur document, l'une pour leur dossier, l'autre pour elles-mêmes.

  • Le dossier de l'élève est une méthode particulièrement efficace quand on veut montrer aux parents les progrès de l'élève. Préparez un dossier de l'élève renfermant les documents d'une ancienne élève. Bien sûr, son nom aura été masqué et vous aurez obtenu de cette élève la permission de vous servir de son dossier. Mettez le dossier de l'élève à la disposition des parents/tuteurs (sous forme de documents rangés dans une chemise ou montés sur un mur) pour que, lors de votre entretien avec eux, ils comprennent ce que vous attendez des élèves.

Fiche anecdotique pour l'évaluation du dossier de l'élève

pdf Exemple
pdf Fiche de travail


Méthodes de consignation de données

Ces méthodes peuvent être utilisées dans le cadre des activités continues des élèves, ainsi que des tests et examens. C'est la pertinence de l'instrument pour le but visé qui orientera le choix de l'enseignant.
  • Fiches anecdotiques
    Les fiches anecdotiques sont des descriptions écrites des progrès des élèves qu'un enseignant consigne quotidiennement.

    L'enseignant peut décider de tenir des fiches anecdotiques sur l'aptitude de ses élèves à manipuler des matériels aux postes de travail/postes d'épreuves, à travailler en groupe, à subir un test, à réaliser un projet ou à rédiger un rapport écrit. Dans certains cas, l'enseignant notera des remarques anecdotiques sur l'acquisition de compétences spécifiques ayant trait aux objectifs d'enseignement, sur l'attitude d'une élève ou sur l'attitude manifestée par une élève. Les fiches anecdotiques peuvent être aussi flexibles que le souhaite l'enseignant.

  • Grilles d'observation
    Les grilles d'observation sont des listes de critères qui, de l'avis de l'enseignant , important pour l'observation des élèves dans des situations données. À côté de chaque critère, l'enseignant note s'il a été respecté.

    Les grilles d'observation peuvent servir à noter la présence ou l'absence de connaissances, d'habiletés particulières, de démarches d'apprentissage ou d'attitudes. Elles peuvent servir à recueillir des données sur les devoirs écrits, les présentations, les performances de l'élève en classe, son comportement durant un examen, le travail individuel ou en groupe, le examen, le travail individuel ou en groupe, le respect des conditions d'un contrat, l'auto-évaluation et la co-évaluation d'un travail ou le comportement à un poste de travail/poste d'épreuves. La façon dont l'enseignant se sert d'une grille d'observation dépend du type de renseignement dont il a besoin sur les progrès d'une élève.

  • Échelles d'appréciation
    Les échelles d'appréciation visent le même objectif que les grilles d'observation. La principale différence tient à ce qui y est inscrit: les grilles d'observation permettent de consigner le présence ou l'absence d'une connaissance, d'une habileté ou d'une démarche donnée. Les échelles d'appréciation donnent une idée de la mesure (c'est-à-dire de la qualité des performances.

Fiches anecdotiques
Définition

Une fiche anecdotique est la description écrite des observations de l'enseignant. Cette fiche est ordinairement contenue dans un cahier spécial ou dans le dossier de l'élève.

Contexte de l'évaluation

  • Évaluation formative
    Le fait même de consigner un incident contribuera à vous faire remarquer un élément particulier de la démarche d'apprentissage d'une élève ou de son comportement (p. ex. une petite crise).

  • Évaluation sommative
    Puisque la fiche anecdotique décrit essentiellement des incidents touchant la performance de l'élève, l'ensemble des anecdotes pourra servir à illustrer, à long terme, le développement de l'élève dans les domaines de l'apprentissage continu, d'une saine perception de soi, de l'apprentissage en groupe, de l'acquisition d'habiletés, des habitudes de travail/étude, de l'acquisition de certaines connaissances et d'indices d'intérêt/attitude.

  • Évaluation diagnostique
    Des anecdotes portant sur la performance de l'élève pourront émerger des points qui, comme les habiletés de communication et le développement personnel, exigent une attention particulière. Ainsi, si votre anecdotique commence à révéler que Michel a toujours du mal à s'exprimer de façon cohérente, vous pourrez décider d'aller voir plus loin pour trouver les causes de son comportement.

Utilisation optimale de la méthode

Les données doivent être consignées à la fréquence voulue et il doit en fin de compte y en avoir sur toutes les élèves. Bien sûr, il y en aura davantage relever des aspects du processus d'apprentissage que d'autres méthodes n'autorisent pas.

Mode d'utilisation

  • Quoi écrire
    Vous décrivez d'abord l'incident de façon objective, c'est-à-dire tel qu'il s'est produit. Vous analysez ensuite la situation, vous écrivez vos commentaires, et vous notez les questions qui vous viennent à l'esprit et qui pourront vous orienter plus tard.

  • Quand l'utiliser
    Pour bien des enseignants, le meilleur moment pour consigner leurs observations est celui où les élèves sont elles-mêmes occupées à rédiger. Vous pouvez mettre une partie de ce temps à profit pour consigner vos anecdotes. L'enseignant qui n'a pas ce genre de possibilité peut profiter du moment où ses élèves se livrent à un travail autonome. Dans les domaines comme l'éducation physique et l'économie domestique, les moments les plus propices à la consignation des observations seront sans doute ceux où les élèves doivent se changer ou ranger l'équipement. Mais peu importe le moment. Ce qui importe, c'est que vous vous imposiez cette démarche régulièrement.

  • Comment consigner les données?
    Il y a plusieurs façons de le faire. Un cahier où chaque observation est datée constitue un excellent journal chronologique. Il est, par contre, difficile d'y repérer une élève en particulier. Il y a aussi le cahier « alphabétique », qui ressemble à un grand carnet d'adresses, dans lequel ou repère facilement les noms d'élèves et les observations correspondantes. Il y a, en outre, le classeur à anneaux dans lequel les observations notées sur les fiches anecdotiques sont consignées par ordre chronologique. À la fin de l'année, il faut cependant reclasser les observations par élève. Il y a enfin une dernière possibilité, celle d'utiliser la technologie moderne des bases de données informatiques sur divers progiciels ou des feuillets autocollants, sur lesquels sont notées les observations et que vous annexez au dossier de l'élève.

Exemple

Les exemples qui suivent sont des fiches anecdotiques qui ont pour but de vous donner une idée de la façon d'utiliser ce type de méthode de consignation de données. N'oubliez pas qu'il ne s'agit que d'exemples. Vous trouverez des exemples tels que l'enseignant a pu les classer. Elle prend note des faits significatifs à mesure qu'ils se déroulent dans la journée et plus tard organise et écrit des explications qui montrent en quoi ce commentaire ou cette attitude de l'élève lui est significatif.

Utilisation des données aux fins de l'évaluation

Bien que ce ne soit pas toujours qu'on montre ses observations aux élèves ou aux parents, elles constituent un excellent mode de communication. Elles permettent d'avoir au bout de l'année une vue d'ensemble du développement de l'élève.

Conseils

Soyez cohérents dans la façon dont vous utilisez les fiches anecdotiques. Il est facile de noter les incidents agréables. C'est humain après tout que de vouloir confier à quelqu'un, même à sa fiche anecdotique, l'histoire d'une élève particulièrement brillante, mais au bout de l'année, cela finit par fausser l'image de l'expérience scolaire. L'inverse vaut également. Le fait de ne consigner que quelques événements ou comportements malencontreux ne donne qu'une image limitée de l'expérience scolaire globale de l'élève.

Fiche anecdotique - aperçu global

pdf Exemple
pdf Fiche de travail


Fiche anecdotique - aperçu global

pdf

Fiche anecdotique

Niveau: Maternelle

pdf

Fiche anecdotique

pdf Exemple
pdf Fiche de travail


Fiche anecdotique

Niveau: maternelle

pdf  
pdf Suite


Fiche anecdotique pour l'évaluation des élèves dans un cours d'éducation artistique

pdf

Fiche anecdotique pour les activités de groupe

pdf


Document précédant Programmes vert Menu principal Ménu programmes d'études Document suivant
Ministère de l'apprentissage de la Saskatchewan