Doc. Précédent Min. Éducation Saskatchewan Programme vert Menu principal Doc. Suivant
Liste de ressources Menu. prg. d'études Forum de discussion

L'évaluation

Les buts de l'évaluation

L'évaluation est une démarche qui consiste à recueillir des renseignements sur l'apprentissage ou le développement de l'élève, à analyser et à interpréter ces renseignements en vue de porter un jugement sur la situation de l'élève et de prendre une décision relative à son cheminement ultérieur. L'évaluation joue un rôle essentiel dans la démarche d'enseignement et d'apprentissage. Son but principal est d'informer l'enseignant ou l'enseignante, l'élève, ses parents et l'administration, de la direction que doit prendre l'enseignement.

Le tronc commun offre à l'élève les connaissances, les capacités et les habiletés nécessaires pour son éducation future, son travail futur et sa vie quotidienne. Ceci demande qu'on s'éloigne des méthodes traditionnelles d'enseignement et d'évaluation. Traditionnellement, l'évaluation de l'apprentissage de l'élève ne s'intéressait qu'au contenu factuel et le progrès était évalué au moyen de méthodes telles que les examens écrits. Cependant, afin d'évaluer l'apprentissage dans des domaines tels que la créativité et le raisonnement critique, l'apprentissage autonome et les capacités et valeurs personnelles et sociales, il est nécessaire d'utiliser des méthodes non traditionnelles. De plus en plus, l'enseignant ou l'enseignante aura recours à des stratégies telles que l'observation, l'entretien, le travail écrit et oral et l'évaluation de la performance pour recueillir des données afin d'évaluer le progrès de l'élève.

Bien que la responsabilité pour l'établissement de l'évaluation des élèves et la manière de rapporter cette évaluation revienne à l'administration de l'école, à l'administration de la commission scolaire et au corps enseignant, l'enseignant ou l'enseignante a la responsabilité quotidienne de l'évaluation de ses élèves. Cette personne est en effet la mieux placée pour évaluer les progrès de l'élève grâce à une planification soigneuse, des stratégies d'évaluation appropriées et un jugement professionnel fondé.

Optiques de l'évaluation

Le ministère de l'Éducation a mis en place un mécanisme qui prévoit l'évaluation du programme lui-même. Le programme de mathématiques au niveau intermédiaire sera soumis à cette évaluation pour en déterminer l'efficacité.

Une composante importante de l'évaluation consiste en une réflexion de l'enseignant ou l'enseignante sur ses pratiques pédagogiques, dans le but de promouvoir l'amélioration de la démarche d'enseignement et d'apprentissage. Une liste de contrôle vous est fournie en fin de section pour faciliter cette réflexion.

L'évaluation peut chercher à recueillir des renseignements sur l'élève de façon à promouvoir ses progrès. Elle est effectuée par l'enseignant ou l'enseignante, mais il faut aussi encourager l'élève à participer activement à son apprentissage en lui donnant l'occasion d'utiliser des méthodes d'auto-évaluation pour suivre ses propres progrès. Vous trouverez dans cette section divers exemples de méthodes d'évaluation destinées à l'évaluation et à l'auto-évaluation de l'élève.

Principes de base

Le ministère de l'Éducation de la Saskatchewan suggère des principes de base pour aider les enseignants et les enseignantes à planifier l'évaluation de l'élève de telle manière qu'elle guide efficacement l'enseignement, et favorise la confiance en soi et la connaissance de soi chez l'élève. En voici quelque-uns:

  • l'évaluation fait partie intégrante de la démarche d'enseignement et d'apprentissage. Il faut la prendre en considération tout au long de la démarche de planification de l'enseignement;

  • l'évaluation doit faire l'objet d'une planification rigoureuse;

  • l'évaluation est intimement liée aux objectifs du programme d'études;

  • l'évaluation doit aider les enseignants et les enseignantes à pourvoir aux besoins individuels des élèves pour permettre l'appréciation de toute la gamme de capacités, d'intérêts et de styles d'apprentissage;

  • l'enseignant ou l'enseignante doit indiquer à l'avance à ses élèves comment ils et elles seront évalués au cours de l'année;

  • les activités, les situations de communication utilisées à des fins d'évaluation, ainsi que les méthodes d'évaluation doivent être justes et impartiales;

  • l'évaluation doit aider l'élève à participer activement à son apprentissage en lui fournissant une rétroaction positive et constructive;

  • l'évaluation des AEC doit se faire dans le contexte d'activités évaluatives pour les mathématiques et non pas isolément.

    Dans le cadre du programme d'études de mathématiques, on veillera à respecter les lignes directrices suivantes:

  • l'évaluation doit s'effectuer dans un contexte signifiant et similaire à celui de l'enseignement: si par exemple les élèves, encore à l'étape concrète, additionnent et soustraient des nombres entiers positifs et négatifs dans des activités de manipulation utilisant des tuiles d'algèbre, on évaluera leur habileté à additionner ou soustraire en les observant utiliser les tuiles d'algèbre et non au moyen d'un test traditionnel écrit;

  • dans le choix des objectifs et des méthodes d'évaluation, l'enseignant ou l'enseignante doit prendre en considération les besoins individuels de l'élève: on ne cherche pas toujours à recueillir les mêmes renseignements sur tous les élèves;

  • pour être en effet reliée aux objectifs du programme d'études de mathématiques, l'évaluation doit viser plus que la vérification des connaissances: elle doit aussi informer des progrès de l'élève en ce qui concerne des aspects comme la mise en oeuvre de stratégies de réflexion, l'intérêt pour les mathématiques, la prise de conscience de valeurs sociales, l'appréciation de la valeur de la technologie dans la société;

  • l'évaluation n'est pas compétitive: elle vise à promouvoir et à mesurer les progrès de l'individu, et non à comparer les performances de celui-ci à une norme ou à ses pairs;

  • l'évaluation sommative se fait surtout en référence aux objectifs généraux du programme, alors que l'évaluation formative peut être guidée par des objectifs spécifiques;

  • l'évaluation signale aux élèves, ainsi qu'aux parents, les aspects de l'apprentissage qui sont valorisés: donc, si on évalue les élèves sur leurs habiletés de calcul et non sur leurs connaissances géométriques, on pourra facilement conclure que le calcul est plus important que la géométrie;

  • on doit faire la distinction entre l'évaluation du contenu en mathématiques et l'évaluation de la langue seconde: il faut donner la possibilité aux élèves d'exprimer leur compréhension de notions mathématiques par des moyens non verbaux ou non écrits, ou de se servir de moyens non verbaux ou non écrits comme soutien à l'expression en langue seconde dans les situations d'évaluation.

    Doc. Précédent Min. Éducation Saskatchewan Programme vert Menu principal Doc. Suivant
    Liste de ressources Menu. prg. d'études Forum de discussion