avant © Min. Éducation Saskatchewan Programme vertMenu principal Programme D'Études prochaine

L'enseignement par concepts

Les vingt concepts fondamentaux

En termes simples, un concept est une catégorie regroupant des représentations d'objets ou des idées similaires. Un ensemble de critères détermine l'appartenance ou non à chacune des catégories.

Le cadre conceptuel du programme de sciences sociales est organisé autour de vingt concepts fondamentaux tirés des diverses disciplines reliées aux sciences sociales. Ces concepts articulent la succession des apprentissages obligatoires relatifs aux connaissances, aux habiletés et aux valeurs. Ce sont les suivants :

Besoin
Causalité
Changement
Conflit
Croyance
Culture
Diversité
Environnement
Identité
Institution
Interaction
Interdépendance
Pouvoir
Prise de décisions
Répartition
Ressources
Situation
Technologie
Temps
Valeur

Besoins : désigne ce qui est considéré comme nécessaire à l'existence, à la santé et au bien-être de l'individu. Il peut s'agir de nourriture, de vêtements, d'abri, d'organisation sociale, de communication ou de culture.
Causalité : désigne la relation de cause à effet, le principe selon lequel rien ne se produit ni n'existe sans antécédents, en particulier dans le temps.
Changement : désigne les différences ou modifications quantitatives et qualitatives qui se produisent au fil du temps. Il peut s'agir d'une évolution, d'une croissance, d'un progrès, d'une révolution ou d'une transition.
Conflit : désigne une opposition directe, un désaccord ou un différend de nature politique ou culturelle. Désigne également la lutte intérieure ou spirituelle d'une personne aux prises avec un choc culturel.
Croyances : désigne les opinions ou convictions acceptées comme vraies ou réelles. Elles peuvent être l'expression de la confiance ou de la foi (croyance religieuse par exemple). Les croyances sont étroitement liées à la culture, aux attitudes, aux valeurs et à l'identité.
Culture : désigne la civilisation d'un peuple à un moment ou au cours d'une période donnée. Elle est définie par ses coutumes, ses arts et les objets qu'elle utilise, ainsi que par la façon dont ce peuple vit et travaille pour satisfaire ses besoins fondamentaux.
Diversité : désigne le fait de présenter des différences ou des caractères hétérogènes. Il s'agit des différences entre les cultures et les attributs culturels, les régions, les pays et les milieux.
Environnement : désigne tout le milieu naturel et culturel, les conditions et les influences qui agissent sur la croissance et le développement des êtres vivants. Ceci comprend l'environnement naturel, c'est-à-dire la terre, l'eau, l'air et l'énergie; l'environnement biologique qui comprend tout ce qui est vivant, créatures et plantes; l'environnement (milieu) social qui désigne les gens et leur interaction (environnement culturel). Ces trois environnements et leur interaction forment l'environnement dans lequel nous vivons.
Identité : désigne une personne, un groupe ou une nation qui se définit par ses croyances, ses attitudes, ses traditions et son mode de vie.
Institution : désigne les organisations ou les sociétés qui se sont donné des règles, des lois, des coutumes ou des valeurs et qui sont établies en fonction d'un objectif social ou public.
Interaction : désigne une action ou une influence réciproque entre personnes ou entre groupes et avec les divers milieux dont ils font partie.
Interdépendance : désigne les relations qu'entretiennent les personnes, les groupes ou les institutions. L'interdépendance est un phénomène à la fois naturel et culturel.
Pouvoir : désigne le contrôle exercé sur un autre ou le mandat d'agir sur lui. Il peut s'agir du pouvoir d'un individu sur d'autres individus, d'une institution sur des individus, ou d'un pays sur un autre.
Prise de décisions : désigne, pour un individu ou un groupe, l'action d'examiner les solutions possibles en vue de faire un choix.
Répartition : fait référence à la répartition de la population, de la main-d'œuvre, des richesses, des ressources naturelles dans un pays ou une région. La répartition peut se faire selon un ordre naturel ou déjà établi. On rencontre parfois le terme « distribution ».
Ressources : désigne, surtout en regard des activités économiques, la source de richesses réelles ou politiques, naturelles ou humaines, d'une région ou d'un pays.
Situation : désigne une position ou un lieu défini par des coordonnées ou des limites.
Technologie : désigne l'ensemble des outils, machines, matériaux, techniques et procédés qui permettent d'utiliser, d'adapter ou de transformer des produits du monde naturel. L'innovation technologique entraîne le changement et l'adaptation au changement.
Temps : désigne une période mesurable au cours de laquelle a lieu ou continue d'avoir lieu une action, un processus ou un état. Pour s'y référer, on utilise des dates précises ou des termes temporels : âge, époque, ère, année.
Valeurs : désigne le caractère d'estime (jugement) attribué aux idéaux, aux coutumes et aux conduites et se décrit en termes de croyance et de culture (plus ou moins en accord avec la société de l'époque).

Répartition des concepts

Ces vingt concepts sont développés dans les diverses années selon le tableau suivant.

Élémentaire Intermédiaire Secondaire


Année : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Concept                        


Besoins ü ü ü     ü ü ü ü ü ü ü
Causalité       ü ü       ü ü ü ü
Changement ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü
Conflit     ü   ü     ü   ü ü ü
Croyances         ü ü ü ü ü ü ü ü
Culture ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü
Diversité ü ü ü ü ü   ü         ü
Environnement ü ü ü ü ü ü ü ü     ü ü
Identité ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü
Institution ü ü       ü ü ü ü ü ü ü
Interaction ü   ü ü ü ü ü   ü   ü ü
Interdépendance ü ü ü ü ü     ü   ü ü ü
Pouvoir ü ü         ü ü ü ü ü ü
Prise de décisions ü ü ü ü ü     ü ü ü ü ü
Répartition       ü ü   ü     ü ü ü
Ressource   ü ü ü     ü   ü ü ü ü
Situation   ü   ü ü ü ü   ü ü ü ü
Technologie       ü ü     ü ü   ü ü
Temps ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü
Valeur ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü ü

Acquisition des concepts

Le rapport du Comité de planification et les divers documents du tronc commun, qui présentent les apprentissages essentiels communs, ont pour objectif principal l'acquisition de processus mentaux de niveau élevé en même temps que celui de données factuelles. Ces objectifs signifient qu'il faut trouver des méthodes permettant aux élèves de travailler à la réalisation des deux objectifs en même temps. L'acquisition des concepts facilite la fusion de ces deux objectifs.

Les êtres humains organisent selon des modèles significatifs à l'aide de concepts. Des objets ou des idées ayant certaines caractéristiques ou attributs essentiels peuvent être placés dans une seule catégorie portant le même nom. Ces catégories sont des concepts.

Application des concepts

Un concept peut être une catégorie de choses aussi concrètes que des chaises ou une catégorie de relations aussi abstraites que le pouvoir. En apprenant à comprendre et à utiliser ces concepts, les élèves peuvent en utiliser les attributs essentiels comme critères permettant de classer les données et d'en tirer des inférences. Ce processus leur permet de simplifier une information complexe en l'organisant selon un modèle significatif. C'est là un progrès important vers l'apprentissage autonome, ainsi que vers la créativité et le raisonnement critique.

avant © Min. Éducation Saskatchewan Programme vertMenu principal Programme D'Études prochaine